accompa

Procréation Médicalement Assistée (P.M.A)

Procréation Médicalement Assistée (PMA)

La Procréation Médicalement Assistée (PMA) ou Aide Médicale à la Procréation (AMP) désignent les techniques médicales consistant à manipuler spermatozoïdes et/ou ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple hétérosexuel infertile à avoir un enfant.

Pour en savoir plus, trouver des informations actualisées, des témoignages, vous pouvez rejoindre le groupe que j’ai créé sur Facebook : « Accompagnement PSY en PMA (Procréation Médicalement Assistée) « 

 

PMA – Aspects Psychologiques

 

PMA – Aspects Médicaux

 

PMA – Aspects Juridiques

Présentation de l’Agence de Biomédecine
Cadre légal de l’Assistance Médicale à la Procréation (A.M.P)

Présentation de l’Agence de Biomédecine

L’Agence de Biomédecine « est une agence publique nationale de l’État créée par la loi de bioéthique de 2004. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines. Elle met tout en œuvre pour que chaque malade reçoive les soins dont il a besoin, dans le respect des règles de sécurité sanitaire, d’éthique et d’équité. Par son expertise, elle est l’autorité de référence sur les aspects médicaux, scientifiques et éthiques relatifs à ces questions.  »

 

Cadre légal de l’Assistance Médicale à la Procréation (A.M.P)

Le site de l’Agence de Biomédecine présente le Code de de la Santé encadrant l’Assistance Médicale à la Procréation (A.M.P).

Le Code de la Santé Publique précise le cade légale de l’Assistance Médicale à la Procréation. Il définit l’A.M.P comme l’ensemble des « pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, la conservation des gamètes, des tissus germinaux et des embryons, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle.  »

Il précise que l’A.M.P a « pour objet de remédier à l’infertilité d’un couple ou d’éviter la transmission à l’enfant ou à un membre du couple d’une maladie d’une particulière gravité. Le caractère pathologique de l’infertilité doit être médicalement diagnostiqué.

Le couple ayant accès à l’A.M.P est entendu comme « L’homme et la femme formant le couple (devant) être vivants, en âge de procréer, et consentir préalablement au transfert des embryons ou à l’insémination. Font obstacle à l’insémination ou au transfert des embryons le décès d’un des membres du couple, le dépôt d’une requête en divorce ou en séparation de corps ou la cessation de la communauté de vie, ainsi que la révocation par écrit du consentement par l’homme ou la femme auprès du médecin chargé de mettre en œuvre l’assistance médicale à la procréation. »

Pour en savoir plus sur le cadre légal de l’A.M.P : dispositions générales , Conditions d’autorisation et de fonctionnement des établissements , Dispositions pénales de l’A.M.P